Notre paroisse

  • Histoire de l'Eglise Saint Etienne

En janvier 1660, un prêtre séculier officie au Marin sans Eglise. La paroisse est fondée en 1669.

En 1684, elle est confiée aux Capucins. Une chapelle est construite à l'emplacement des futures dépendances du presbytère.

En 1673, le bourg est incendié et la chapelle est détruite.

En 1766, le prêtre capucin Jean-Marie de Coutances entreprend la construction de l'Eglise Saint Etienne en remplacement de la chapelle et le compte d'Ennery, Gouverneur des Antilles, pose la première pierre.

Construite en pierre de taille, l'Eglise Saint Etienne se distingue par son clocher situé juste à côté de l'édifice. L'intérieur, surprenant avec sa charpente en bois, rappelle la carène d'un bateau renversé.

Dans l'Eglise se trouvent trois autels de marbre. Le maître-autel, acheté en 1769 grâce au legs de 6.000 livres et fait par François de Cornet, est en marbre blanc, incrusté de marbres de couleurs du plus pur style français. Il était normalement destiné à la Cathédrale de Lima au Pérou. Cependant, le navire qui le transportait fit naufrage sur les côtes dangereuses du Cap à l'est du Marin.

Les autels annexes consacrées à la Vierge Marie et Coeur Sacré de Jésus ont été créés par la Maison Monteilhet à Lyon.